Le Critique du Peuple

LE critique du peuple

Archive for November, 2009

Gi Joe : The rise of Cobra

Sunday, November 15th, 2009

TITRE: GI Joe : The rise of cobra

Acteurs principaux :

Année: 2009

Origine: État-unis

Genre: Action

Durée: 118 min

Lien bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=zdvMpL4wtMg

Synopsis : Une équipe sur entrainé de marines essaie de retrouver une arme redoutable qui est dans les mains d’une organisation terroriste.

Mini critique: Bastons, explosions, actions! Profondeur et réalisme??? Un bon film de pop corn sans plus.

Critique :

Cocktail du film : B-52

Marteau et faucilles : 6

6_faucilles_blanc_640

Moon

Sunday, November 15th, 2009

TITRE: Moon

Acteurs principaux : Sam Rockwell, Kevin Spacey

Année: 2009

Origine: Grande Bretagne

Genre: Science-Fiction

Durée: 97 min

Lien bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=twuScTcDP_Q

Synopsis : Sam Bell, travaille pour une compagnie minière sur la lune. Un jour, il trouve quelque choses qui va le bouleverser.

Mini critique: Que dire de plus que ce film est un petit bijoux de science-fiction. A ne pas manquer.

Critique : J’attendais avec impatience l’arrivé de ce film. Les bon film de science-fiction de ces temps sont plus images que contenu et pour une fois ce n’est pas le cas. Peu de budget, un environnement a huis clos dans le terrain de jeux presque qu’infini qu’est la lune.

Dans cette histoire, Sam Rockwell travaille seul dans une base minière sur la lune ou il récolte de l’helium3. Son contrat de 3 ans avec la compagnie Sarang est presque terminé et il n’espère que de retourner sur terre pour retrouver sa femme et sa fille. Mais suite à un accident, il se retrouve a l’infirmerie et les choses devienne de plus en plus étrange après cela.

On retrouve tout dans ce film, l’espace, des maquettes, des paysage lunaires, un ordinateur intelligent, et des grandes questions existentialistes. Ce que la bande annonce laisse voir est un film d’action et ce n’est pas le cas. C’est un film de questionnement sur soi (en fait un questionnement de Sam) un peu dans la ligne de Blade Runner. Qui somme nous réellement ? Et comment en somme nous sur?

Et je dois mentionner GERTY l’ordinateur de la base (avec la voix de Kevin Spacey) et seul compagnon de Sam tout au long de cet histoire. Un HAL sympathique et attachant, une rareté.

Ce film n’aurait pas reussi sans l’excellent jeu d’acteur de Sam Rockwell qui transporte ce film.

Si vous avez aimé Blade Runner ou encore 2001 odyssée de l’espace ne ratez pas ce film.

Si vous avez trouvé que Star wars : épisode 1 était un chez d’œuvre, passez votre chemin ce n’est pas pour vous. En fait, ne revenez pas sur ce site, vous êtes un inculte.

Cocktail du film : MOON BEAM

Marteau et faucilles : 8

8_faucilles_blanc_640

Millenium

Sunday, November 15th, 2009

TITRE: Millenium

Acteurs principaux : Michael Nyqvist, Noomi Rapace, Lena Endre, Sven-Bertil Taube, Peter Haber, Peter Andersson

Origine: Danemark, Suède

Genre: Suspense

Durée: 2h34

Lien bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=QPxwcNxkVgA

Synopsis : Un journaliste déchu enquête sur la disparition d’une jeune fille il y a 40 ans.

Mini critique: Adaptation réussie du premier roman d’une trilogie. On ne s’ennuie pas. Finale un peu décevante. A voir.

Critique : Le malheur avec les bons film c’est que on ne peut pas trop les critiquer, de plus je n’ai pas eu la chance de lire le livre pour faire la comparaison. Le tout commence avec le procès en diffamation de Mikael. Il est condamné et payer une amende et a purger 3 mois de prison. Il est rapidement engagé par un vieil homme pour enquêter sur la disparition de sa nièce favorite il y a 40 ans. Intrigué sur la famille des Vengel et de l’affaire Mikael accepte. Il aura l’aide inattendue d’une hacker qui le sortira du pétrin plus d’une fois. Pas grand choses de mal à dire, sauf une finale qui est un peu décevante. Peu d’effets spéciaux, tout le film repose sur les travail des acteurs, un changement des film a gros budget états-uniens. Pour les amateurs de polar c’est un film à ne pas manquer.

Cocktail du film : BMW

Marteau et faucilles : 8

8_faucilles_blanc_640