Le Critique du Peuple

LE critique du peuple

Archive for July, 2012

Comme un chef

Sunday, July 29th, 2012

TITRE : Comme un chef

Phrase choc :  Et que ça saute!

Acteurs principaux :  Jean Reno, Michaël Youn and Raphaëlle Agogué

Année: 2012

Origine:  France

Genre : Comédie

Durée: 84 min

Lien bande annonce:  http://www.youtube.com/watch?v=SUP-52SjNyk

Synopsis :  Un chef sans espoir engage un peintre qui semble être un génie de cuisine pour lui sauver une étoile.

Critique :  Ah mon pote Jean Renaud, c’est toujours un plaisir de se revoir. Dans cette comédie française de cuisine on est loin de Hell Kitchen .  Le acteurs semblent s’amuser et ne pas se prendre au sérieux,ça parait ..et tant mieux.  Hormis la scène dans un restaurant moléculaire le film est sans faille pour une petite comédie sans prétention. On  est loin du Chef Ramsey et J’ai bien apprécié. A louer si vous aimez les émissions de cuisine.

Cocktail du film : Martini a la citrouille

Lien du Cocktail : http://www.howtomixit.com/recipe-31957/Pumpkin_Martini.html

Marteaux et faucilles : 6

John Carter sur mars

Sunday, July 29th, 2012

TITRE : John Carter sur mars

Phrase choc :  John voit rouge sur mars.!

Acteurs principaux :  Taylor Kitsch, Lynn Collins, Samantha Morton, Willem Dafoe, Thomas Haden Church, Mark Strong

Année: 2012

Origine:  États-unis

Genre : Action / fantastique

Durée: 132  min

Lien bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=xyNxpPf3ffM

Synopsis :   Un homme se retrouve sur mars en plein conflit martien et décide de s’impliquer pour le bien te tous.

Critique :  Je ne m’attendais pas a grand chose et j’ai été agréablement surpris de John Carter. Une cinématographie excellente doublé d’effets spéciaux très bien fait. Mais c’est un Walt Disney et l’animal de compagnie que l’on retrouve dans tout leur films est la.. -1 pour cet affront. De plus le film est basé sur des livre écrits au début du siècle qui se passait sur mars,  après le succès de la NASA sur cette planète on perd pas mal de nos illusions sur des possible martiens. Mais j’ai  apprécié malgré les invraisemblances, un scénario un peu décousus et le gros chien. A louer si vous aimez ce style de film.

Cocktail du film :  Martian

Lien du Cocktail : http://www.howtomixit.com/recipe-4827/Martian.html

Marteaux et faucilles : 6

Sécurité rapproché (Safe house)

Sunday, July 29th, 2012

 

TITRE : Sécurité rapproché (Safe house)

Phrase choc :  Que la traîtrise commence!

Acteurs principaux :  Denzel Washington, Ryan Reynolds

Année: 2012

Origine:  États-unis

Genre : Action

Durée: 115 min

Lien bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=qRGFt59P6k8

Synopsis :   Un agent sans expérience de la CIA se retrouve a  surveiller le plus grand traître que les État-Unis ait connu.

Critique : Denzel encore une fois nous fait le méchant du film. Un rôle qui semble bien lui réussir et c’est tant mieux pour lui et pour nous. Bien que je ne n’attendais pas a grand chose, j’ai bien apprécié ce film rythmé ou on se demande bien qui est au fond le plus grand traître. On tombe dans les clichés, il y a beaucoup de coups de feu et les morts sont nombreux, mais ce n’est pas sans intérêt. Le tout ne   dérape pas trop dans l’impossible et on reste dans les conventions des films d’actions États-Unien. L’action se passe a Le Cap et ayant visité l’Afrique, je me demandais si j’allais reconnaître quelques endroits. Comme dans tous les films de ce genre on ne passe pas a coté des incontournables, un plan des tables mountain et une belle scène mettant en vedette le nouveau stade. Mais ça n’apporte pas de profondeur, contrairement au film les diamants de sang. Le tout aurait pu être tourné a New York et ça n’aurait pas fait de grand changement.  Donc si vous aimez les films d’espions et d’action c’est a voir, sinon passez votre tour.

Cocktail du film : African Sunset

Lien du Cocktail : http://www.howtomixit.com/recipe-23952/African_Sunset.html

Marteaux et faucilles : 6

A bout portant (2010)

Friday, July 27th, 2012

 

 

 

TITRE : A bout portant

Phrase choc : L’infirmier bastonneur.

Acteurs principaux : Gilles Lellouche , Roschdy Zem, Gérard Lanvin, Elena Anaya

Année:  2010

Origine:  France

Genre : Action

Durée:  84 min

Lien bande annonce:  http://www.youtube.com/watch?v=zWmhKow4zTw

Synopsis :   Pour libérer sa femme kidnappé, un apprenti infirmier doit faire sortir d’un hôpital un criminel.

Critique : Et que la castagne commence! J’aime bien Gilles Lellouche et je me demandais bien comment il allait s’en sortir dans ce film qui n’a vraiment rien d’une  comédie. Et bien c’est une réussite. Un bon vieux polar comme je les aime, oui c’est un scénario classique de bon type qui doit agir comme un criminel pour sauver sa femme et la plupart de films de ce genre tombent rapidement dans les clichés. Et nous dérogeons pas de cette traditions,  et c’est probablement ce qui fait le charme de ces films.  Le film est tourné nerveusement, pas de caméra a l’épaule et  peu de temps mort, pas non plus de trous béant dans le scénario, mais il y a tout de même quelques séquences un peu exagérés. Les revirement de situations sont crédibles, même si il y a des  invraisemblances (il y a des gens qui récupèrent très vite) . A voir si vous aimez ce genre de film.

Cocktail du film : Blood

Lien du Cocktail : http://www.howtomixit.com/recipe-13729/Blood.html

Marteaux et faucilles : 7

Les infideles (2012)

Friday, July 27th, 2012

TITRE : Les infidèles

Phrase choc : La chair est triste et j’ai vu tous les films

Acteurs principaux : Jean Dujardin, Gilles Lellouche

Année:  2012

Origine:  France

Genre : Comédie ?

Durée:  109 min

Lien bande annonce:  http://www.youtube.com/watch?v=jNvB1j2ZoSo

Synopsis : Les aventures désopilantes de types pas fidèles pour 2 sous. Gueulard, déprimant et pas drôles pour une comédie. A oublier comme un mauvais one night.

Critique : Quelle déception . J’attendais tant de cette comédie.  Mais comme les grand blockbusteur américains,  l’attente était au rendez-vous mais le film lui pas. Pour dire l’intrigue rapidement ce sont les déboires sentimentaux de divers personnages qui sont infidèles.  On se retrouve donc avec plusieurs petites histoires qui sont supposément rigolotes. Bon, la table était mise pour des histoires ou nos pauvres bougres pas fidèles se seraient retrouvé dans de beaux draps. Mais a la place, on se retrouve dans des situation pathétiques et gueulardes ou au fond tout le monde perd, incluant le cinéphile. Les bonne blagues vous les retrouvez dans las bandes annonces et la finale… la finale que dire..rien sauf  oubliez ce navet.

Cocktail du film : Blowjob

Lien du Cocktail : http://www.howtomixit.com/recipe-13967/Blowjob.html

Marteaux et faucilles : 4

Mot du critique : Le cinéma.

Friday, July 27th, 2012

Le critique

Mot du critique : Le cinéma.

Bonjour cher lecteur, Un petit mot pour vous souhaiter la bienvenue encore une fois sur mon humble site de critique.

Je commencerais donc ma petite rubrique sur la question existentialiste qui définie en tout ma profession de critique. Une question primordiale sur le septième art.

Pourquoi regardons nous des films?

Une réponse simpliste, qui satisferait tout le monde. Pour nous distraire.

Une réponse qui que ne me satisfait évidemment pas et qui au fond ne devrait pas vous satisfaire non plus, cher lecteurs assidus de ce site.

La vrai réponse est que nous désirons regarder ces films car ils sont de nos goût et qu’ils satisferont nos désirs. Il ne faut pas non plus oublier d’où viennent les films car leur provenances leur donnent habituellement une saveur et un style bien a eux.
Les films des États-Unis sont reconnus pour leurs effets spéciaux et leurs actions. Les films français sont surtout reconnus pour leur dialogues. Les film chinois pour leur art martiaux. Les films japonais quand a eux sont habituellement violent et introspectif. Les coréens sont un mélange d’américains et de japonais. Quand au film indiens, Bollywood est un nom qui dit tout.

Petite parenthèses sur les film canadiens qui sont habituellement rares et mauvais. Les films québécois sont quant à eux… inclassables.. ils ont les ambitions, mais les budgets ne sont pas a la hauteur, sans oublier la langue qui les handicapent au plus haut point. Les canadiens anglais n’ont pas cette excuse eux.

Je généralise mais c’est habituellement le cas.

J’ai donc créé ce site pour deux raisons.

Premièrement j’aime les films

Deuxièmement j’aimerais que vous soyez vous aussi plus critique et que vous récompensiez les films qui le mérites.

Les grands studio sont rarement la pour l’art, ils sont la pour faire du fric. Et je préfère que Moon fasse de l’argent au lieu que ce soit un navet comme Norbit.

On peut rapidement décider si un films mérite que vous dépensiez votre argent pour lui.

Et ce n’est pas dans la salle de cinéma qu’il est le temps de s’apercevoir que le films que vous visionnez est un navet.

Vous pouvez le savoir bien avant.

Comment puis-je décider, moi personnellement que ‘Jack and Jill’ est probablement un navet même si je ne l’ai (heureusement) pas encore vu. Un seul mot, l’expérience d’un critique avisé.

Une expérience que j’espère être capable de vous donner, car les goûts, ça se discute et le 30$ que vous donnez au cinéma ne devrait jamais aller a un mauvais film. L’argent est difficilement gagné et trop rapidement dépensé.

Mais comment reconnaît-on un mauvais film d’un premier coup d’œil, sans même le voir, ni entendre des critiques.

Voici des critères généraux qui sont des bon indices, avec des explications.

Pas de pré-visionnement a la presse.
– Ici, c’est un gros indice. Les mauvais films ne sont pas présenté a la presse car si les critique publient des critique dévastatrices, les compagnies de cinéma ne feront pas un bon box-office dans les premières semaines. Et les premières semaines d’un film au cinéma sont la ou nos block busters font leur frais.
Indice de navitude : 75%

Des gros acteurs ‘Has been’ sont les tête d’affiches.
La aussi ca craint, on se sert de grand noms qui avaient fait de bon film et maintenant il ne font que des navets. On se sert de leur ancienne gloire pour attirer des gens qui ne se méfient pas, exemple flagrant, Eddie Murphy.
Indice de navitude : 50%

Petit budget
Les budgets sont habituellement des bon indicateurs. Tout film en bas fait en bas de 1 Million ça parait. Mais quelques grand films sont tout de même fait avec un budget de crève faim. Moon a été tourné avec 5 million et c’est un excellent film.
Indice de navitude : 25%

On annonce un gros budget comme indicateur d’un grand film
Exemple flagrant Water world,, Un gros budget n’est pas un bon indicateur d’un grand film, les grand studio se servir de cela pour monter au gens qu’ils ont investi une tonne de fric et que ça va cartonner a cause de cela. L’argent ça aide, mais ça corrige jamais un mauvais scénario, Ca ne veut donc absolument rien dire.
Indice de navitude : 15%

Des illustres inconnus.
Un film qui met comme tête d’affiches des illustres inconnu est habituellement un bon indice. Sauf si ce film est évidemment une importation, mettons coréenne. On ne connais pas leur acteur. Un bon indice de navitude, un film québécois avec personne de connu, Aye aye aye… ca craint. Il y a tout de même des exceptions, mais c’est plutôt rare si ça vient des producteurs, .États-uniens, québécois et français.
Indice de navitude : 60%

Inspiré d’un fait vécu.
Ça ne veut jamais rien dire cette phrase la.
Indice de navitude : 10%

Du producteur XXX (un super realisateur, ex : Steven Spielberg ) qui a fait YYY (Ex ET)
La encore, on se sert de la renommé d’un producteur connu pour vendre le film. Le pauvre réalisateur nommé n’a jamais regarder le scénario, ni le montage et encore moins le film.
Indice de navitude : 25%

Sur la bande annonce des critiques brillantes d’inconnus, d’un endroit aussi inconnu.
Le studio sont réputé pour payer des critiques ou encore pire, les créer de toutes pièces. Ces critiques ne valent pas un clou si elles viennent d’inconnu. On fait confiance a René Homier-Roy, mais pas a Paul Smith du Kujuak inquirer.
Indice de navitude : 25%

Les critique sont quasiment unanimes
Très bon indice, je sais que la plupart du temps on préfère se faire une idée par soi même, mais quand les critiques disent toutes que c’est un navet faudrait peut être écouter. Grosso modo, un films ou 60% des critiques disent que c’est un bon film ça annonce bien. Bémol sur les comédies niaiseuses a la Police académie, faut pas trop se fier au critiques. Bon endroit pour vérifier. Www.Imdb.com ou encore www.rottentomatoes.com. Ce sont des sites d’agrégations de critiques.
Indice de navitude : 60%

Inspiré d’un jeux vidéo
Les adaptations de jeux vidéo en films sont malheureusement nombreuses et presque toutes des échecs commerciaux et de scénario. Une des rares réussites est Tomb raider et même la.
Indice de navitude : 75%

Autre indicateurs (ceux ci pour la locations de DVD ou de Blu-Ray)

La bande annonce est au cinéma, mais il se retrouve directement en DVD.

Le studio qui représente ce films n’a pas daigné le présenté en salle. C’est pas nécessairement un mauvais films. Mais ça augure mal
Indice de navitude : 30%

Aucune bande annonce au cinéma. directement en DVD.
Très mauvais augure. Les studios n’avait aucun espoir dans ce film. Mais ça peux être un films indépendant excellent.
Indice de navitude : 80%

Additionnez le tout et si vous faites sauter le 200% laissez au moins une ou deux semaines passer avant d’aller voir le film. Si il a quitté toutes les salles de cinéma c’est un navet. Bon choix vous avez sauvé de l’argent et vous n’avez pas récompensé un studio qui a fait de la merde, peut être que la prochaine fois il va  faire un bon film.

Bon visionnement et récompensez les bons studios.

 

Le Spam

Friday, July 27th, 2012

 

Bonjour cher lecteurs,

Encore une fois je vais réessayer de faire revivre le site du critique du peuple, mais si je suis encore “spammé” je devrais a regret, bloquer les commentaires que m’étaient cher.

J’espère que vous comprenez que de vider ma boite de 2000 pourriel est une tache qui est plutôt moche et longue.

A bientôt pour de nouvelles critiques!

Signé: Le critique du peuple.